Avis d'experts

 

Question :
Quel âge doit avoir mon enfant pour que nous puissions introduire un chien dans la maison ?

Patricia Johnson, Barhaven (Ont.)


 

Avis d'un expert :
L’âge de l’enfant n’a pas d’importance. L’important, c’est de bien communiquer avec l’animal. Le chien doit apprendre que, dans la hiérarchie familiale, l’enfant est au-dessus de lui. Autrement, il ne verra pas en lui un chef de meute. Le chien peut atteindre l’âge mental d’un enfant de quatre ans et être capable de résoudre les mêmes problèmes que lui. Tant que l’enfant n’a pas quatre ans, l’animal est plus débrouillard que lui. Tant qu’il n’a pas atteint cet âge, le chien voit en lui un égal, un chiot. Mais il faut aussi apprendre à l’enfant à bien se comporter avec l’animal. Ses mains sont comme des dents aux yeux du chien. Si l’enfant les agite devant la face du chien ou lui frappe le museau à répétition, l’instinct du chien le pousse à répondre avec ses dents. Aux yeux du chien, vous devez être le chef de meute. Si c’est ainsi qu’il vous voit, il vous obéira tout le temps.

Danno Schut, propriétaire de Happy Dog Obedience Training and Consulting, à Toronto



Question :
Comment puis-je amener mon chien à ne plus tirer sur sa laisse ?

John Hope, Halifax (N.-É.)


 

Avis d'un expert :
Pour être un mâle alpha aux yeux de votre chien, vous devez être calme et sûr de vous. Ne cédez jamais à la colère ou à l’énervement. Dans l’univers des chiens, si un chef de meute perd le contrôle de lui-même à l’égard des autres chiens, on juge qu’il manque de jugement. Et dans ce cas, on le remplace rapidement. Chaque jour, le chef de meute fait sortir ses chiens de la tanière pour les amener à la chasse, un peu comme l’homme amène son chien en promenade. Il est important que le mâle alpha dirige la chasse ; aussi ne faut-il pas que ses chiens prennent les devants. S’il sort en premier, c’est lui qui mène. Il en va de même pour vous ; si vous laissez votre chien sortir en premier pour la promenade, il en déduira que c’est à lui de prendre les décisions. La meilleure façon de communiquer avec votre chien en promenade, c’est de donner de petits coups sur la laisse. Mais vous ne pouvez pas tirer sur lui pour le faire reculer : vous lui feriez mal. Mettez-lui un collier plat et non un collier étrangleur et serrez-le de façon à ne pouvoir glisser qu’un seul doigt dessous. Utilisez une laisse de 1,80 m (6 pieds). Faites-le marcher à votre gauche, légèrement en retrait par rapport à vous. Empêchez-le de flairer à sa guise. C’est vous le chef. Ne lui permettez pas non plus de faire ses besoins n’importe où. Dans le monde canin, le chef de meute décide où ses bêtes vont laisser leur odeur. Ne regardez pas votre chien ; regardez droit devant vous, avec assurance. Et demeurez calme. Si votre rythme cardiaque s’accélère, celui de votre chien s’accélère aussi. Il perçoit le rythme de votre cœur aussi bien qu’il entend les mots que vous prononcez, mais il le comprend mieux. Si vous cédez à vos nerfs, le chien en déduit que vous n’êtes pas un vrai chef de meute.

Danno Schut, propriétaire de Happy Dog Obedience Training and Consulting, à Toronto



Question :
Daisy, ma chienne, aboie comme une folle chaque fois que nous rencontrons une personne ou un animal dans la rue ou qu'on sonne à la porte. Que puis-je faire pour la faire taire ?

Lise Boullard, Montréal, Québec


 

Avis d'un expert :
Il faut surtout vous rappeler que les aboiements sont l'indice d'un problème plus grave. Dans votre cas, il semble que Daisy perçoive comme une menace à votre sécurité les gens qu'elle croise dans la rue ou qui sonnent à votre porte.

La première partie de la solution consiste à montrer à Daisy que c'est vous qui êtes le chef de meute et qu'elle peut se fier à vous pour assurer la sécurité du groupe. En second lieu, vous devez lui apprendre que ce qu'elle considère comme une menace n'en est pas une. Voici quelques mesures que vous pouvez appliquer quotidiennement et qui peuvent aider :

Imposez votre autorité en marchant toujours devant Daisy et en la laissant vous suivre quand vous descendez l'escalier de la maison ou que vous passez le pas de la porte. Rappelez-vous : le chef mène.

Pour éviter une crise d'aboiements quand vous répondez à la porte, assurez-vous que Daisy se trouve à deux ou trois mètres de l'entrée avant d'ouvrir. Cela lui montre que c'est à vous, le chef de meute, de déterminer qui entre dans la maison et que le poids de votre sécurité ne repose pas sur ses épaules.

Quand Daisy se met à aboyer contre les passants, dans la rue, attirez son attention en tapant bruyamment dans vos mains et en lui parlant sur un ton sévère. Sitôt qu'elle tourne son regard vers vous, faites-lui beaucoup de compliments. Vous lui apprenez ainsi que ces passants ne sont pas une menace et que vous la récompensez dès qu'elle se fie à vous. Si vous répétez l'expérience, elle finira par se désintéresser des chiens et des gens que vous croisez.

Jeff Cooke, président et maître dresseur de Bark Busters, la plus importante société canadienne de dressage de chiens à domicile.

 




Question :
À quelle fréquence dois-je brosser mon chat à poil long pour empêcher sa fourrure de s'emmêler

Craig Segal, , Île Perrot , Québec


 

Avis d'un expert :
C'est avec leur langue, qui est rude, que les chats se nettoyent ; en matière de propreté, ils sont très autonomes. Mais cela n'empêche pas leur fourrure de faire des nœuds ; voilà pourquoi il faut les brosser. On a intérêt à commencer à brosser l'animal quand il est très jeune, pour qu'il s'y habitue, et à le brosser quelques fois par semaine, sinon tous les jours. Mais les chats ne tolèrent pas tous qu'on les brosse partout sur le corps. Dans ces cas, et si son poil est emmêlé, le propriétaire du chat doit s'adresser à un toiletteur ou à un vétérinaire. Si eux n'arrivent pas à le brosser, ils peuvent décider de le raser sous anesthésie. Source

Patricia Glass, docteur en médecine vétérinaire et propriétaire de la Clinique vétérinaire Patricia Glass à Mont-Tremblant (Qc.).

 




Question :
Comment empêcher mon chat de marquer son territoire dans la maison ?

Anne Colvey, Ottawa, Ontario



Avis d'un expert :
Le chat non castré est plus susceptible que d'autres chats de marquer son territoire par une giclée d'urine. Si sa vie est très calme et qu'il est heureux, il n'agira pas ainsi. Mais plusieurs facteurs peuvent l'y inciter : son mode de vie a été bouleversé ; il y a un nouvel animal ou un nouveau bébé dans la maison—ou encore un nouveau voisin s'est installé avec un animal. Première solution : faire castrer votre chat. Néanmoins, même castré, il peut continuer à marquer son territoire. Dans ce cas, essayez de découvrir la cause de son stress. Peine perdue ? Pensez à un problème de comportement. Ayez recours à certains procédés, comme à un vaporisateur de maison, qui pourrait le calmer. Nouvel échec ? Tournez-vous vers une médication appropriée. La gamme des solutions est vaste. Tout dépend de ce que vous êtes prêt à faire... et à dépenser. Source

Patricia Glass, docteur en médecine vétérinaire et propriétaire de la Clinique vétérinaire Patricia Glass à Mont-Tremblant (Qc.).

Votre Commentaires